VARICELLE

 

 

 

 

La varicelle est une maladie infectieuse due à un virus (famille des herpès et plus précisément au virus varicelle-zona dit VZV)

Très contagieuse elle touche principalement les enfants entre 1 et 10 ans et survient principalement en hiver et au printemps.

Elle se transmet surtout par l'intermédiaire de l'appareil respiratoire et des gouttelettes de salive émises par le malade (plus que par contact direct avec les lésions cutanées contrairement à ce que l'on à tendance à croire)

 

COMMENT SE MANIFESTE LA VARICELLE

il s'écoule environ 2 à 3 semaines (sans aucuns signes particuliers) entre le contact avec le virus et la déclaration de la maladie c'est la période dite d'incubation

Certains enfants ont une petite fièvre et quelque fois des maux de gorge ou de tête. Mais ce qui caractérise cette maladie c'est surtout l'éruption de boutons.
En général l'éruption évolue par poussées séparées de 1 à 3 jours durant une 10aine de jours.

Les taches rouges qui apparaissent lors de l'éruption se remplissent de liquide clair et les boutons ressembles alors à de petites vésicules. Elles démangent et se dessèchent en quelques jours pour laisser place à des croûtes brunâtres qui disparaissent dans faire de cicatrices lorsqu'elles tombes d'elles même au bout d'une dizaine de jours

LA VARICELLE EST ELLE BENIGNE ?

Le risque de contagion étant maximal dans les jours qui précèdent l'eruption, l'exclusion de la crèche, de l'école ou de chez son assistante maternelle n'est pas obligatoire, mais compte tenu de l'état de l'enfant souvent fatigué, grognon, des soins à effectuer et des poussées de fièvre il est prèfèrable pour l'enfant dans la mesure du possible de rester chez lui.

On observe entre 600 000 et 700 000 cas de varicelle par an le taux de complications est de l'ordre de 3 à 5 % (sûrement sous évalués)

Les complications les plus fréquentes ont comme origine des surinfections dues au staphylocoque doré ou au stréptocoque pyogène, responsable d'infection de la peau, mais aussi de septicémie voir de complications neurologiques

Il existe aussi d'autres complications pulmonaires et neurologiques (encéphalites) mais elles se rencontrent plutôt chez l'adulte

COMMENT EVITER LES COMPLICATIONS !

Avoir une hygiène de la peau très rigoureuse, mais sans donner de bain qui ramolit les croûte et de ce fait ralentit la guérison

Bien sécher la peau après la douche (évite donc la prolifération des bactéries dues à l'humidité)

Désinfecter les vésicules avec un antisèptique (du type chlorhexidine, bétadine ou éosine alcoolisée.

Profiter de la toilette pour couper les ongles bien courts évitant ainsi que l'enfant ne grattent ses croûtes. Il existe des antihistaminiques pour calmer les démangeaisons

Ne pas mettre de talc et autres poudres qui sont censées adoucir la peau malheureusement cela favorise la surinfection.

Ne pas donner d'aspirine ni autres anti-inflammatoires non stéroïdiens mais donner UNIQUEMENT du paracétamol.

VACCIN

il sera recommandé chez les femmes n'ayant pas eut la varicelle et étant en age de procréer et éviter ainsi toutes contaminations.

Conseillé également aux adolescents ne l'ayant pas eut et au personnel de santé et de la petite enfance

Ce vaccin est utilisé aux Etats Unis depuis 1995 et a permis de réduire le nombre de cas de 85 %